Règles pour un piège à moustiques

Sur le scandale des fausses solutions au problème des moustiques, il faut lire cet article.

Un problème de tri d’information

Exemple : vidéos en anglais et en français.
Il faut éliminer tous les petits bricolages qui sont certes émouvants mais parfaitement inefficaces.
Ensuite il y a les produits commerciaux qui « font sérieux » mais sont à côté du sujet.
En particulier tous les produits à base de lumière ultraviolette – voir explication plus bas.
Enfin les produits qui ressemblent à un vrai piège à moustiques efficace mais auquel il manque un élément déterminant – voir ces « impératifs » plus loin.
Il reste une vingtaine de vidéos qu’il faut regarder avec un esprit critique.
Exemple d’observation quotidienne. Une chambre dont un mur est blanc-blanc et les trois autres murs légèrement teintés. Le soir, si l’on allume la lampe de plafond – et aucune autre – les moustiques qui sont dans la chambre et les pièces adjacentes se posent systématiquement sur le mur blanc.
Or certaines vidéos parlent de piège … noir. Mystère.
L’observation critique des vidéos permet de collecter les informations importantes.

Si un piège gratuit et simple …

… existait, cela se saurait.
Pour l’instant on trouve quantité de publicité mensongère et de fake news.

Ce dont il s’agit ici c’est d’un piège qui limite de manière très importante le risque d’être piqué par un moustique.

Les pièges sophistiqués du commerce

Chez différents fournisseurs on trouve un modèle sophistiqué de machine à attraper les moustiques pour mille euros environ.
10 millions de foyers concernées par les moustiques, cela fait 10 milliards de budget.
Ah bon …
Si la machine fonctionne avec une bonbonne de gaz carbonique ou de propane : 10 millions de bonbonnes + le stock de recharges.
Ah bon …
Une famille à petit budget : où trouve-t-elle les mille euros ?
Si la machine est trop chère alors il faut reprendre la question à zéro, penser une machine à la fois efficace et pas chère.

Repartir des impératifs d’un piège

Que l’on veuille attraper des moustiques aujourd’hui ou des dinosaures hier on a une logique qui rend le piège efficace.

Impératif 1 : Mettre en place un ou plusieurs attracteurs visuels de moustiques

Le piège doit-il être blanc ? noir ? coloré ?
Voir observation décrite ci-avant.

Faut-il de la lumière blanche ? ultraviolette ? autre ?
Il semble que la lumière ultraviolette pose deux problèmes :
– elle attire toute sorte d’insectes dont certains sont très utiles
– elle a un faible pouvoir d’attraction sur les moustiques

Impératif 2 : Mettre en place un ou plusieurs attracteurs olfactifs

Attracteur olfactif 1 : Pour le moustique, le gaz carbonique est un attracteur.
En effet, le gaz carbonique est un des signes émis par un mammifère qui respire.
Le moustique détecte le gaz carbonique jusqu’à 30 m.
Solution technique à trouver : un système qui permette de produire du gaz carbonique au niveau de la machine, sans bonbonne de gaz carbonique.
Exemple 1 : Propane pour la production par catalyse de gaz carbonique.
Exemple 2 : De la levure nourrie par du sucre produit du gaz carbonique. Voir étude de Smallegange et al., 2010b

Attracteurs olfactifs 2 Le moustique détecte les productions « chimiques » de la peau et des muqueuses. (1)

Attention ! Certaines de ces productions sont des attracteurs, d’autres des répulseurs.

Les acides : lactique L-lactic, acides gras volatils, acétique, aminés, urique, hexanoïque -caproïque
Mais aussi :   methylphenol/cresolphenols naturels ?, ammoniaque, octanol, acétone, estradiol, etc.

Attracteurs olfactifs 3 On sait que les bactéries sont expertes à produire des odeurs – voir l’exemple des bactéries du camembert.
On sait qu’un corps humain qui a transpiré n’a pas la même odeur juste après l’effort, un peu plus tard et … beaucoup plus tard.

Attention ! Certaines de ces productions sont des attracteurs, d’autres des répulseurs.

Quelle bactérie produit une odeur qui attire les moustiques ?

Attracteur olfactif 4 Le cedrol : des chercheur sont identifié que les femelles – ce sont elles qui piquent – pondent dans des endroits où il y a du cédrol.

Attracteur olfactif 5 Un petit animal vivant peut servir d’attracteur

Impératif 3 : « Attraper » le moustique

A l’aide d’un ventilateur d’ordinateur on aspire le moustique vers un filet.
En effet le moustique est très léger et un faible souffle d’air suffit à l’entrainer.

Impératif 4 : Tuer le moustique

Le moustique se dessèche dans le filet.

Les composants du piège à moustiques efficace

La boutique en ligne des pièces du piège BioGents donne une première idée.

Piege moustiques 1

  1. Le bidon pour la diffusion des odeurs attractives
    Ce peut être un bidon d’un volume entre 5 litres et 20 litres.
    Suffisamment grand pour que le flux remontant vert soit assez faible.
  2.  Le tube attracteur visuel
    Comme vu plus haut, le blanc semble attirer les moustiques, le tube sera éclairé par quelques LED blanches.
  3. Le tube aspirateur
    Son diamètre est déterminé par celui du ventilateur – un ventilateur d’ordinateur.
    Le filtre – ci-dessous – peut prendre la forme d’un sac à maille fine.
    Piege moustiques 2
    Dans cet exemple le même ventilateur est utilisé pour les deux fonctions 1. Diffuser l’attracteur 2. Aspirer les moustiques
    Les deux fonctions pourraient être indépendante.
    Exemple 1 : On va chercher les odeurs dans la cage d’un hamster avec un second ventilateur
    Exemple 2. On utilise la convection naturelle à partir d’une source de chaleur sous le bidon.

Notes

(1) Article WikiPedia Odeur corporelle voir aussi  WikiPedia Body Odor

The main components of human axillary odor are unsaturated or hydroxylated branched fatty acids with E-3M2H (E-3-methylhex-2-enoic acid) and HMHA (3-hydroxy-3-methylhexanoic acid), sulfanylalkanols and particularly 3M3SH (3-methyl-3-sulfanylhexan-1-ol), and the odoriferous steroids androstenone (5α-androst-16-en-3-one) and androstenol (5α-androst-16-en-3α-ol).[5] E-3M2H is bound and carried by two apocrine secretion odor-binding proteins, ASOB1 and ASOB2, to the skin surface.[6]

Body odor is influenced by the actions of the skin flora, including members of Corynebacterium, which manufacture enzymes called lipases that break down the lipids in sweat to create smaller molecules like butyric acid.

Greater bacteria populations of Corynebacterium jeikeium are for example found more in the armpits of men whereas greater population numbers of Staphylococcus haemolyticus are found in the armpits of women. This causes male armpits to give off of a rancid/cheese-like smell whereas female armpits give off a more fruity/onion-like smell.[7]Staphylococcus hominis is also known for producing thioalcohol compounds that contribute to odors.[8] These smaller molecules smell, and give body odor its characteristic aroma.[9] Propionic acid (propanoic acid) is present in many sweat samples. This acid is a breakdown product of some amino acids by propionibacteria, which thrive in the ducts of adolescent and adult sebaceous glands. Because propionic acid is chemically similar to acetic acid with similar characteristics including odor, body odors may be identified as having a vinegar-like smell by certain people.[citation needed] Isovaleric acid (3-methyl butanoic acid) is the other source of body odor as a result of actions of the bacteria Staphylococcus epidermidis,[10] which is also present in several strong cheese types.

.

.

.

Source WikiMedia user:snowyowls

Une réflexion sur “Règles pour un piège à moustiques

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s